L’entrée du journal Cumhuriyet, un des quotidiens d’opposition de référence et un des plus vieux du pays est surveillé et protégé par la police depuis octobre 2016 suite à la tentative de coup d’Etat du 15 juillet. Onze journalistes ont été incarcérés depuis.