Dans le coin de la pièce, Sabuncu Katgürsel n’est pas à son bureau: il est en prison. Les journalistes vivent à côté du souvenir permanent qu’est l’absence de leur collègue. Une force pour le rédacteur en chef Bülen Özdogan qui y voit une façon de continuer à faire son métier correctement, pour ceux qui en ont payé le prix.