Ramazan, jeune homme au look soigné et aux vêtements de marque, deviendra dans trois ans, imam à Lyon. Comme beaucoup d’élèves qui, font comme lui partie du programme de théologie internationale de l’université de Marmara à Istanbul, il a choisi de quitter la France pour mieux y revenir et combler “un manque important.”