Selin chez elle: "Je me sens libre quand je joue au foot, je porte un maillot qui me libère de l'image de la femme qu'on veut que je sois. Le milieu du foot m'a permis cette liberté mais pas celle de vivre pleinement mon homosexualité. Maintenant, c'est sur le terrain que je la vis et que je l'affiche, c'est une vraie prise de pouvoir."