A l’horizon, depuis le toit d’une mosquée dans le centre historique de la ville de Mardin en Turquie, la frontière syrienne. De nombreuses familles se sont installées à la périphérie de cette ville cosmopolite pour fuir les combats qui y sévissent depuis 2011.